Quel évènement a lieu chaque année au mois de septembre en Alsace ? ...

Les vendanges ?

Exact, mais il y a aussi le Carrefour Européen du Patchwork à Sainte-Marie-aux-Mines !

Cette année, la 22ème édition de ce Carrefour a eu lieu sur 5 jours, du mercredi au dimanche. Je n'étais pas disponible pendant le weekend, mais j'ai pu poser un jour de congé pour en profiter. J'y étais mercredi, il faisait très beau et chauuuuud, surtout sous la toile qui abritait quelques stands de vente, un vrai sauna, et dans une salle d'expo du centre Val Expo !

Comme à chaque fois, la journée fut bien remplie, mais j'ai pu voir toutes les expos installées à Sainte-Marie (il y a aussi des expos à Sainte-Croix-aux-Mines, à Lièpvre et à Rombach-le-Franc et des bus gratuits assurent des navettes spéciales, mais tout ne tient pas en une journée !). Plaisir supplémentaire, j'ai pu aussi passer un moment avec Martyne (Maguelone Broderies), Françoise (son blog), toutes deux connues via le forum des Lilootes, et leur accompagnateur.

Il y avait moins de lieux d'expositions que les années précédentes, une église était en travaux et l'Espace Musées que je vous avais montré l'an dernier (article ici) est fermé suite à la liquidation judiciaire de l'association qui gérait la maison de pays. Malheureusement, au cours des 12 derniers mois, les fermetures de commerces ont continué et il y a tout lieu de croire que ça va se pousuivre (j'ai fait un tour dans une librairie qui va fermer dans 2 semaines pour cause de retraite et dont le propriétaire n'a pas trouvé de repreneur). Triste ...

Bon, en route pour les expos et je vous propose de commencer par le début, l'expo n°1 !

La chapelle Saint-Joseph accueillait cette année les ouvrages de trois artistes allemandes, membres d'un collectif de patcheuses. Elles exposaient ensemble sur le thème "Femmes", chacune dans un style différent.

Gonhild Murmann a choisi d'évoquer quelques clichés, tout en soulignant que derrière ces clichés, il y a aussi des faits. Par exemple, cet ouvrage s'appelle "les femmes n'ont rien à se mettre" (hum hum) : 

Girls 1

Celui-ci, "les femmes et les corps parfaits" :

Girls 2

Le suivant évoque le cliché (ou le fait) selon lequel les femmes aimeraient bien parler, bavarder, papoter, surtout entre elles :

Girls 3

Des ouvrages très colorés, mis en valeur par l'architecture en béton des lieux :

Girls 4

La suivante, Gabi Fischer, exposait des ouvrages réunissant le portrait de personnalités féminines qui ont fait évoluer ou améliorer les conditions de vie des femmes par leur courage, leur art, leur intelligence (traduction du prospectus).

Ainsi, voici Coco Chanel (les vêtements) :

Girls 5

A ses côtés, George Sand dans un style inattendu !

Girls 6

Girls 7

Ensuite, nous remontons davantage le temps pour faire la connaissance de Theophanu, princesse byzantine qui avait épousé un empereur germanique au 10ème siècle (j'avoue que je ne la connaissais pas).

Girls 8

D'après le guide de la visite, elle avait l'habitude de porter quantité de bijoux voyants, ce qui n'était pas la coutume locale. Petit zoom sur ce détail :

Girls 9

 Autre personnalité choisie par Gabi Fischer, Sybilla Merian, grande naturaliste et artiste (comme la personnalité précédente, elle est sans aucun doute plus connue outre-Rhin que de ce côté-ci du fleuve). L'ouvrage présenté met en valeur son domaine de prédilection : les insectes et plus précisément les papillons :

Girls 10

Girls 11

La suivante est une des pionnières du mouvement féministe en Angleterre. Sur l'ouvrage, on peut lire les mots "courage", "résistance", "liberté", "émancipation", "égalité", etc.

Girls 12

Cette représentation fait tout de suite penser à Jeanne d'Arc, vous ne trouvez pas ?

La femme suivante est passée à la postérité au moins autant, voire plus, pour ses talents de médecin et son utilisation des plantes pour soigner que pour sa vie de religieuse. Je vous présente Hildegarde von Bingen version patchwork :

Girls 13

 Les deux ouvrages suivants rendent hommages à deux personnages religieux, Thérèse d'Avila et Marie :

Girls 14

Girls 15

Girls 16

Petit zoom :

Girls 17

Ces 3 derniers ouvrages, Hildegarde, Thérèse d'Avila et Marie portent les mots : Küche, Kirche et Kinder, les 3 K dans lesquels les femmes étaient traditionnellement cantonnées (cuisine, église, enfants).

Changement de style avec Eva Wöhrl. Elle présentait des quilts sur le thème noms de fleurs/prénoms féminins, en s'inspirant du fait qu'on compare traditionnellement une jolie femme à une fleur. Pour ses ouvrages, elle s'inspire des planches botaniques.

En voici quelques-uns : le lys

Girls 18

Sur chaque ouvrage, vous pouvez voir une fleur, une silhouette féminine finement "dessinée" et ...

Oh, une petite bête !

Girls 19

L'anémone façon cocarde :

Girls 20

Girls 21

De très beaux iris :

Girls 22

Girls 23

Girls 24

La marguerite (pour cette fleur, le personnage féminin est davantage présent que pour les autres) :

Girls 25

Girls 26

  Et je termine avec la rose !

Girls 28

Girls 29

Girls 30